Sur le même sujet

A lire aussi

Zadie Smith et David Foster Wallace parasités par Madonna et Balavoine

Article publié dans le n°1175 (16 juin 2017) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

J’ai appris que le président Macron ne portait jamais de chaussures marron. Depuis, je regarde les miennes avec défiance. Cet ostracisme envers le marron proviendrait d’une tradition établie au sein des milieux d’affaires britanniques. Pourquoi pas ? À chacun ses codes : les punks s’accrochaient des épingles à nourrice ; Nerval promenait un homard en laisse ; Baudelaire portait parfois une perruque bleu ciel. Je vais quand même garder ces chaussures encore un peu. Elles n’ont que trois mois.


Le soir tombe. Je viens de manger trois yaourts à la vanille (la Corydrane

La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi