Sur le même sujet

Livre du même auteur

Wittcop en poésie

Article publié dans le n°1174 (01 juin 2017) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

« Litanies pour une amante funèbre » est l’unique recueil de poésie de Gabrielle Wittkop. Alors que l’on fête le quarantième anniversaire de leur première publication en Italie (en édition bilingue), ces poèmes reparaissent aux éditions du Vampire actif, accompagnés de collages inédits de l’auteure. L’univers singulier et la langue somptueuse de Wittkop ont attiré un cercle de lecteurs inconditionnels, qui s’élargit régulièrement au gré des rencontres. Une œuvre encore souvent méconnue, d’une noirceur brûlante, inclassable – dérangeante, diront certains – et foncièrement hermétique aux diktats des morales et des modes. Ceux qui chérissent déjà la prose de Gabrielle Wittkop ne manqueront pas ce recueil. Pour les autres, il constitue une belle occasion de découvrir l’une des grandes stylistes de la fin du XXe siècle.
Gabrielle Wittcop
Litanies pour une amante funèbre

Gabrielle Wittkop aura tracé son chemin, dans l’écriture comme dans la vie, en toute liberté. Polyglotte, érudite comme peu, sans être passée par les bancs de l’école, elle n’aura jamais rien négocié sur ses goûts, ses inclinations et ses choix intellectuels. Si elle n’a jamais hésité à afficher son homosexualité, elle s’est toujours refusée à en faire grand cas : dans une archive de « Bouillon de culture » datant de 2001, on la voit, irradiante, du haut de ses 80 ans, renvoyer gentiment dans les cordes un Bernard Pivot qui cherche à la pousser sur le terrain des détails c...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi