Sur le même sujet

Une mauvaise plaisanterie

Article publié dans le n°1084 (16 mai 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

La biographie de Beria par le journaliste polonais Thaddeus Whittlin, publiée par les éditions Nouveau Monde, est, comme le signale la préface, une simple réédition de son livre de 1972, sans la moindre mise à jour. La comparaison avec l’édition française publiée par Elsevier en 1976 le confirme.
Thaddeus Wittlin
Beria. Chef de la police secrète stalinienne

L’auteur n’a donc utilisé aucun des très nom­breux documents publiés sur Beria depuis plus de vingt ans d’ouverture des archives : des débats du Comité central de juillet 1953, au lendemain de son arrestation, aux documents de l’instruction de son procès et de son procès lui-même, ouverts aux chercheurs et largement publiés en Russie, en passant par les documents d’archives sur la déportation des peuples dits « traîtres » organisée par Beria en 1941 puis en 1943-1944, ou les notes et textes secrets de ses propositions et décisions après la mort de Staline. Il n’a même pas ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi