Sur le même sujet

Livre du même auteur

Une enfance heureuse. Entretien avec Arnaud Dudek

Article publié dans le n°1203 (01 nov. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Les histoires personnelles, la perte, l’amour en enfance et dans l’adolescence, sont les thèmes prédominants de l’œuvre d’Arnaud Dudek. Dans son dernier roman, « Tant bien que mal », il raconte comment vit et grandit un enfant violé, comment il devient adulte, puis père, et ce qui se passe quand il reconnaît, vingt-trois ans après les faits, ce traumatisme infantile.
Arnaud Dudek
Tant bien que mal
(Alma)

Velimir Mladenović : Pourquoi les personnages principaux, dans plusieurs de vos ouvrages, sont-ils des enfants et des jeunes gens ? 


Arnaud Dudek : En effet, les personnages centraux des Fuyants et des Vérités provisoires sont de jeunes adolescents, tandis que le cœur de Rester sage et de Tant bien que mal est la jeunesse des personnages principaux. Ce qui m’intéresse, c’est l’adolescence dans ce qu’elle a de p...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi