Sur le même sujet

Livre du même auteur

Un poète nommé Cheval

Article publié dans le n°1205 (01 déc. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Le poète et éditeur Julien Bosc est décédé fin septembre. Sa dernière publication, un poème-méditation, a été composée lors d’une résidence d’écrivain.
Julien Bosc
Le Verso des miroirs

Julien Bosc (1964-2018) était ethnographe, spécialiste de la sculpture lobi[1] du Burkina Faso, et fut responsable de l’aménagement de l’espace du musée du Quai Branly qui lui est consacré. À ses activités d’écrivain et de poète, il ajouta celle d’éditeur avec la fondation, en 2013, dans son village de la Creuse, du Phare du Cousseix. Il publia ainsi des plaquettes sur beau papier, imprimées sur presses typographiques. On peut y lire de nombreux poètes : Édith de La Héronnière, Antoine Émaz, Franck Guyon, Frédérique Germanaud...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi