Sur le même sujet

Un laboratoire d'écriture

Où en sommes-nous, aujourd’hui en France, avec Lorca ? En un moment intermédiaire, semble-t-il, où son théâtre est moins joué qu’en notre après-guerre, quand le Studio des Champs-Élysées donnait à guichets fermés Yerma, Noces de sang ou La Maison de Bernarda (avec l’inoubliable Tania Balachova), et que le Romancero gitan était sur toutes les lèvres. On s’attarde plus volontiers à présent au Poète à New York, détaché de tout folklore andalou, et l’on s’est essayé aux sulfureuses pièces posthumes, longtemps restées au tiroir et parfois inachevées, telles que Le Public (1) ou Lorsque cinq ans seront passés.

L’étude passionnée et passionnante que nous propose Albert Bensoussan arrive donc à point nommé. On y trouve un Lorca relu dans une perspective actuelle, un portrait psychologique et littéraire bousculant les préjugés et plaçant son modèle au plus haut.


L’ouvrage est organisé en une quarantaine de brefs chapitres, parfaitement documentés et au fait des recherches les plus récentes, comme l’attestent les notes regroupées en fin de volume. Ainsi qu’on pouvait l’attendre il est écrit d’une plume alerte, qui ne s’embarrasse pas d’euphémismes et aborde en toute clarté l’homosexualité ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi