Sur le même sujet

A lire aussi

Trois moi sous les toits

Article publié dans le n°1162 (01 déc. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

PIERRE GUILLOIS
BIGRE !
Théâtre Tristan-Bernard
64, rue du Rocher, 75008 Paris

Bigre !, évidemment, de Pierre Guillois, au théâtre TristanBernard, vu il y a quinze jours, pas oublié depuis. C’est du théâtre quasi muet, mais enfin à la manière dont la commedia dell’ arte peut être muette, c’est-à-dire pas exactement sans paroles et dans un verbiage drolatique de bruits. Trois personnages, dessinés par leur costume, et encore davantage par leur décor de chambdebonnes parisiennes, vivent dans trois cases-studios-cellules à peine séparées par des cloisons (qui laissent tout passer : sentiments, boîte de conserves, odeurs, lingerie).


La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi