Sur le même sujet

A lire aussi

Trois étapes d'une version scénique

La pièce de Maxime Gorki Les Estivants avait été adaptée par Peter Stein et Botho Strauss en 1974. Cette « version scénique » était destinée à une troupe, celle nouvellement créée de la Schaubühne de Berlin-Ouest. Elle est aujourd’hui jouée par une autre troupe, celle de la Comédie-Française, dans une mise en scène de Gérard Desarthe. Elle a connu une étape intermédiaire à la Comédie de Caen, où le directeur, Michel Dubois, l’avait montée en 1976, dans sa traduction cosignée avec Claude Yersin, reprise aujourd’hui : exemple rare de trois étapes à quarante ans de distance.

PETER STEIN, BOTHO STRAUSS

LES ESTIVANTS

D'après Maxime Gorki

Mise en scène de Gérard Desarthe 

Comédie-Française, salle Richelieu

En alternance jusqu'au 25 mai

Berlin-Ouest, décembre 1974 : la Schaubühne am halleshen Ufer, fondée en 1970 à Kreuzberg, quartier alors populaire proche du Mur, présentait Les Estivants d’après Maxime Gorki, dans une « version scénique » du metteur en scène Peter Stein et de son dramaturge Botho Strauss, conçue pour le collectif d’acteurs. Cette équipe, qui allait jouir d’une exceptionnelle reconnaissance internationale, retravaillait ainsi un texte du répertoire à la manière de Brecht, s’interrogeait sur sa propre situation et celle de son public par le détour de l’intelligentsia dans la Russ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi