Sur le même sujet

A lire aussi

Livre du même auteur

Trois enfants et leurs mères

Zsuzsa Bank
Les jours clairs

Il faut un peu de temps pour comprendre ce mystérieux triangle formé par trois enfants, Aja, Seri et Karl, dans une petite ville allemande, Kirchblüt, pendant les années 1960 et pour s’imprégner de la délicatesse magique des relations qui se tissent entre eux, mais aussi entre leurs mères, Ellen, Maria et Evi. Les Jours clairs bouleverse son lecteur par petites touches, avec pudeur. C’est un appel à la poésie et à la liberté, un hymne à la nature et à l’enfance, comme l’était déjà Le Nageur (Christian Bourgois, 2004).


Aja et Evi sont les deux figures centrales d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi