Livres des mêmes auteurs

« Tout est ligne »

Marche extatique à travers la grande ville rêvée de Catalogne, Barcelona consacre l'amour comme regard. Concentré de perceptions, ce petit recueil poétique vit tout d'abord au rythme des pulsions, des désirs et des explosions sensuelles. Mais déployé en cinq temps, il mène la conscience, par d'étranges chemins de naissance, de l'intime émancipation de soi à l'impérieuse indépendance des peuples.

Laurine Rousselet imprime à ses notes poétiques, au fil des années, une efficacité de plus en plus marquée, accompagnée d'une forme de vitesse due aux choix d'énoncés très courts, mimétiques des déplacements géographiques ou intérieurs. La marche, qui accompagne l'exploration de soi comme capteur, rythme dans ce journal comme dans certains de ses recueils antérieurs, les stations brèves d'une Bérénice perdue dans le Paris d'Aurélien ou d'un Paysan de Paris sensible aux enseignes, aux noms qui défilent dans les rues : « Arxiu Fotografic / Museo Barbier-Muller de Arte Pre...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi