Sur le même sujet

Thomas Browne, l'esprit curieux

Sir Thomas Browne (1605 -1682), médecin et essayiste, est l’une des figures les plus importantes de l’Angleterre du XVIIe siècle, un intellectuel avant la lettre dont les écrits ont influencé nombre d’auteurs du monde anglo-saxon, d’Herman Melville à Armistead Maupin, en passant par Virginia Woolf ou Edgar Allan Poe (1). Les éditions Vagabonde publient trois lettres et un essai de ce lettré baroque, iconoclaste et visionnaire.
Thomas Browne
Des rêves & autres mélanges

Thomas Browne, fils éponyme d’un membre de la guilde des négociants en tissus de Londres, voit le jour dans le quartier de Cheapside, au début du règne de Jacques Ier. Son père meurt en 1613 et, dès l’année suivante, sa mère, Anne Garraway, épouse le capitaine Dutton, courtisan, bon vivant et joyeux drille, mais dont le train de vie dispendieux n’est pas loin de mener sa nouvelle famille à la ruine. Malgré le peu de respect que son beau-père éprouve pour les activités intellectuelles, le jeune Thomas parvient à s’inscrire à Oxford en 1623, d’où il sortira six ans plus tard pour entamer s...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi