A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

Si l'amour ne meurt

« Le soleil est rare – Et le bonheur aussi – L’amour s’égare – Au long de la vie. » (Serge Gainsbourg). Après Rapport aux bêtes (2005) dans lequel elle recréait la beauté de la langue paysanne, Noëlle Revaz signe un nouveau roman, Efina. Cette fois-ci, l’auteur suisse s’attache à dépeindre le face-à-face amoureux dans un va-et-vient tragique.

Dans ce roman d’amour multi-facettes, comédie et tragédie viennent se confondre. Efina est l’histoire d’un homme et d’une femme soumis au désordre amoureux, aspirés et fouettés violemment par ce mouvement d’élan et de rejet qu’est la passion. Lui est comédien, il ne vit et ne voit que par le théâtre. Baptisé d’un simple T impersonnel, il a connu le succès mais ne peut accepter de se retrouver derrière les rideaux fermés de la gloire. Efina est une spectatrice. Spectatrice de représentations théâtrales et spectatrice de cet homme demeurant soumis à un insatiable besoin de fuite e...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine