Sur le même sujet

A lire aussi

Livre du même auteur

Satire africaine

Envoûtement d’une langue fleuve chamarrée ; art virtuose de la rupture : Fiston Mwanza Mujila signe un premier roman poétique autant que parodique, qui questionne le rôle de la littérature en Afrique francophone.

Tout ce qui compte et tout ce qui veut compter dans la « Ville-Pays » se retrouve au Tram 83, bar cosmopolite et pourri où se déversent tous les malheurs et toutes les humeurs du monde. S’y croisent, dans un désordre stupéfiant, entre l’ordure, les criailleries et les bières bon marché, des mineurs de fond et des étudiants paumés, des truands mal fagotés et des fonctionnaires véreux, des « touristes à but lucratif » et des prostituées de tous âges, des hommes d’affaires chinois et des mères maquerelles trop maquillées… On y picole allègrement en se faisant rabrouer par...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi