A lire aussi

Salut à Ronald Klapka

Article publié dans le n°1082 (16 avril 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Salut à Ronald Klapka


Dimanche 31 mars, j’ai passé une partie de la journée à communiquer mentalement avec Ronald Klapka en écrivant cet article sur le dernier livre de Marcel Cohen, auquel il avait lui-même consacré son avant-dernière chronique. Lundi 1er avril, j’apprends avec stupeur qu’il vient de mourir. Nous avions parlé de ce livre il y a dix jours dans un échange électronique. Nous disions à quel point il nous avait touchés en évoquant le fait même dont dépend la survie. Ronald Klapka était un lecteur infatigable, qui savait exprimer et transmettre ses admirations dans so...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine