Romain Rolland en son fief

Article publié dans le n°1076 (16 janv. 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Romain Rolland ! Nom connu et commémoré, mais où en est l’œuvre, où la pensée de cet écrivain et penseur qui fut si éminent ?
Romain Rolland
Journal de Vézelay. 1938-1944

Adolescents, nous lisions Jean-Christophe, ambitieux roman d’apprentissage d’un musicien allemand (qui avait commencé à paraître en 1904) et ne m’a guère laissé de souvenirs, alors même que j’en avais suivi consciencieusement les volumes. Je me souviens mieux de Colas Breugnon (1919), qui fait parler un paysan bourguignon du XVIIe siècle de la région de Clamecy (pays natal de l’auteur) dans une langue crue et verte, tour de force savoureux et touchant. Rolland a laissé toute une œuvre de réflexion sur la musique, l’opéra, Haendel, Beethoven, Wagner, qui fut si important...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine