Sur le même sujet

A lire aussi

Renan plus révolutionnaire que Negri ?

 Un penseur d’avant-hier peut-il être un auteur d’après-demain ? Non pas un précurseur, mais un passeur qui nous incite à le relire à la lumière de ceux qui ont écrit après lui. Ernest Renan, abondamment cité, Renan oublié : de cette contradiction il importe de faire la condition d’une éclosion conceptuelle. Non pas redécouvrir Renan, mais l’inventer, créer le Renan du XXI   e siècle. L’entreprise réclame une présentation de l’œuvre qui soit une véritable invitation à réfléchir : défi relevé par Mona Ozouf.
Ernest Renan
La réforme intellectuelle et morale

Mona Ozouf semble moins choisir de s’intéresser à Ernest Renan, comme à un auteur fétiche, qu’elle n’est choisie par lui, comme si elle en était pétrie. Il existe sans doute à cela une raison objective, expliquée par Bergson dans ses Écrits philosophiques : « ce fut d’abord un merveilleux écrivain, si toutefois on peut encore appeler écrivain celui qui nous fait oublier qu’il emploie des mots, sa pensée paraissant s’insinuer directement dans la nôtre ». Cette affinité intellectuelle immédiate chez tout un chacun se double, pour la préfacière, d’une réflexion inscrite à la fois d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi