Sur le même sujet

Livre du même auteur

Recueil à quatre mains

Article publié dans le n°1088 (16 juil. 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Il y avait longtemps que Zéno Bianu et André Velter s’étaient promis d’écrire un texte à quatre mains, dans le prolongement des surréalistes. Et longtemps que ces lecteurs boulimiques de poèmes voulaient prendre en enfilade les académismes de toute nature comme les constructions idéologiques du libéralisme triomphant, afin d’ouvrir des champs nouveaux à la création littéraire. Avec Prendre feu, c’est chose faite !

Et bien faite. Car ce livre, qui se compose de deux parties (de trois si l’on considère la liste d’auteurs et de livres d’Avec qui et où comme un texte en soi), a la force des œuvres qui, après avoir mûri, se sont réalisées un beau jour, comme par hasard, sans effort, parce que les intentions avait eu le temps de se transformer en élan.


« Une telle joie n’a aucune part commune avec les fêtes stipulées qui sortent du rayon des farces et attrapes : elle est une vague de fond qui ne perce en surface que dans l’orbe d’un naufrage. Elle est une mise en déroute d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi