A lire aussi

Livre du même auteur

Réconciliation

Un roman classique et audacieux, très maîtrisé, peut-être un peu trop, qui met en rapport exil, politique, deuil, faute et sexualité. Dans le maelström de la mémoire se joue quelque chose d’une fuite perpétuelle qui doit cesser.
Mark Behr
Les rois du paradis

Le deuil du pays natal ne peut jamais finir. Les paysages, les émotions, les troubles premiers ne s’effacent pas. Et leurs ombres surplombent le présent, pesant sur des êtres qui se débattent pour ne pas s’égarer dans l’obscurité de leur vie et ne peuvent retrouver la joie naïve et coupable d’une époque anéantie. C’est à l’impossible réconciliation avec son passé que se confronte Michiel, fils cadet d’une famille de propriétaires agricoles du veld (1) sud-africain, lorsqu’il revient sur « cette terre désormais interdite pour lui », refoulée avec tout ce qu’elle porte d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine