Sur le même sujet

A lire aussi

Pourquoi notre époque a besoin de Nietzsche

Article publié dans le n°1158 (01 oct. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

En lisant Deviens ce que tu es et Pourquoi nous sommes nietzschéens  (réponse-riposte au Pourquoi nous ne sommes pas nietzschéens paru  en 1991), on prend la mesure de l’urgence qu’il y a à recourir à la pensée  de Nietzsche. En tant que « nom d’une philosophie de la vie » (Alain Jugnon),  Nietzsche délivre une pensée qui danse comme un antidote  à la « détresse du présent ».
Dorian Astor
Deviens ce que tu es. Pour une vie philosophique (Autrement)
Dorian Astor
Alain Jugnon
Pourquoi nous sommes nietzschéens (Les impressions nouvelles)

Se tenant au plus loin d’un nietzschéisme édulcoré, soluble dans l’air du temps, le Nietzsche intempestif dont dix-sept auteurs s’emparent pour le relancer ailleurs (Dorian Astor, Alain Jugnon, Michel Surya, Bernard Stiegler, Monique Dixsaut, JeanClet Martin, Frédéric Neyrat, Paul Audi, Hadrien Laroche, Avita Ronell, Philippe Beck, Giuliano Campioni, Miguel Morey, Jean Maurel, Stefan Lorenz Sorgner, Alain Jouffroy et Jean-Luc Nancy) est le médecinarpenteur d’une civilisation rongée par la dislocation. Il ne s’agit pas d’un manifeste mais de la mise en mouvement de celui qui, diagnostiqua...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi