Pour une nouvelle Quinzaine littéraire

Ces dernières années, nous en avons conscience, tout en étant l’une des rares publications en France qui donnent une vraie place aux livres et à la découverte, La Quinzaine littéraire ne remplissait plus le rôle qu’elle pourrait, qu’elle devrait avoir dans le débat littéraire et d’idées. Si nous voulons nous montrer dignes de ce que Maurice Nadeau nous a transmis, il nous faut tenter de répondre au défi du renouvellement pour refaire de ce journal un espace de création et de transmission.


Pour cela, nous ouvrons une période d’expérimentation, autour d’une direction édito...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi