A lire aussi

Livre du même auteur

Portrait clinique d’un faux médecin

Article publié dans le n°1145 (16 févr. 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Il s’agit, nous prévient l’auteur, d’une fiction basée sur des événements et des personnes réels : la vie de Carl Værnet, médecin danois qui a expérimenté des implants hormonaux sur des homosexuels prisonniers du camp de Buchenwald entre juin et décembre 1944. Non jugés, quoique cités, à Nuremberg, ces crimes sont restés impunis et le docteur Værnet est progressivement tombé dans l’oubli – ainsi que ses victimes.  

Sans doute est-ce là un objectif du livre d’Olivier Charneux : rendre justice à ces « triangles roses » victimes du nazisme à travers l’exemple de Buchenwald, et désigner celui qui a su échapper au jugement des tribunaux. Une autre motivation est à chercher dans l’épigraphe d’Ali Smith : « Cette histoire est vraie, elle a existé une fois dans le futur, il y a longtemps. » Comprenons dans ce jeu des temps que ce qui s’est passé à l’époque se produit encore de nos jours, et que le marché de la normalité, s’y l’on n’y veille, pourrait bien avoir un avenir – on sait que des « cliniq...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine