Sur le même sujet

Poète errant

Plus que des nouvelles, les textes d’"Existence marginale mais ne trouble pas l’ordre public" sont des extraits d’un journal relatant le quotidien d’un des rares poètes d’aujourd’hui tirant ses moyens d’existence de son art et évoluant avec aisance dans une population qui l’intègre comme tel.
Yvon Le Men
Existence marginale mais ne trouble pas l'ordre public. Nouvelles

Le juge fut dérouté par ma réponse (…).
– Vous êtes écrivain ?
– Oui. Et même poète…
– Vous en vivez ?
– Mal, mais oui j’en vis, sinon je n’aurais pas pu acheter une voiture et je n’aurais pas eu cet accident qui me vaut d’être ici devant vous, fiché comme marginal mais dont l’existence, ainsi que le dit le rapport de police, ne trouble pas l’ordre public.


Issu d’un milieu où les difficultés financières, la contestation politique, la fierté et l’espoir d’un avenir meilleur se mêlaient, Yvon Le Men a me...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi