Petits formats

Article publié dans le n°1209 (16 févr. 2019) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Romans


Odile d’Oultremont
Les Déraisons
10/18, 240 p., 7,50 € 


Lors d’un procès kafkaïen l’opposant à sa société AquaPlus pour n’être pas allé au bureau pendant un an, Adrien, modeste employé sans histoire, fournit une justification pour le moins surprenante : « Nous dansions, ma femme et moi, monsieur le juge. » Sa femme, c’est Louise ; on apprend sa mort d’un cancer dès les premières pages. S’en suivent des allers-retours dans le temps, de leur rencontre au deuil. L’auteure a sûrement été inspirée par L’Écume des jours. C...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine