Sur le même sujet

A lire aussi

Penser le 13 novembre : les outils de la psychanalyse

Ce livre est utile. Il mérite une lecture attentive. Il va dans un sens aujourd’hui essentiel : tenter de penser – avec les outils de la psychanalyse mais aussi en faisant appel à d’autres champs d’investigation – les événements qui nous ont ébranlés durant les sombres mois de cette année 2015, si proches encore. Il nous faut, comme le soulignait Hannah Arendt, « penser l’événement pour ne pas succomber à l’actualité ».
Fethi Benslama
L'idéal et la cruauté : subjectivité et politique de la radicalisation
(Lignes)

Oui, il y a urgence à penser. Urgence pour nous opposer à cette abolition de la pensée qui caractérise la terreur dans son principe et ses effets, et pour nous opposer à toute forme de réduction, de simplification, y compris celle qui, en dépit d’un langage « savant », sévit parfois chez les psychanalystes.


C’est ce que promet ce livre dans l’avant-propos écrit par Fethi Benslama, peut-être juste après (c’est du moins mon hypothèse) la seconde déflagration en France (celle du 13 novembre) : « Nous sommes nombreux, écrit-il, à avoir vécu comme une ob...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi