Sur le même sujet

Notre démocratie est malade

Notre société est malade de ce que les membres qui la constituent n’arrivent pas à faire société. Dire que c’est parce que nous serions devenus tous individualistes ferait de la conséquence la cause. C’est plutôt parce que nous avons récusé la transcendance (osons appeler un chat un chat !), celle-ci n’exigeant nullement d’être pensée comme seulement religieuse.


Nous sommes depuis plus de deux siècles en démocratie, et cette nouvelle modalité du « vivre ensemble » s’est constituée en se libérant de la transcendance religieuse. Nous y avons substitué la laïcité sous le nom de répu...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi