Sur le même sujet

A lire aussi

New York sous la « neige »

Tournés à quarante-cinq ans d’intervalle dans le quartier historique des drogués de Manhattan, Panique à Needle Park (1971) et Mad Love in New York (2015) décalent le regard documentaire, tantôt par l’extase du théâtre filmé, tantôt par la musicalité de la vie même. 

« Le studio de la Twentieth Century Fox voulait un nom connu pour l’actrice et ils ont suggéré Mia Farrow. Je me suis dit que si tuer était légal, ils allaient avoir une affaire de meurtre sur les bras. Mais je me suis calmé et leur ai dit que cela n’aiderait pas l’intégrité du film que d’engager la personne qui venait de divorcer de Frank Sinatra. » Jerry Schatzberg livre ce souvenir dans le passionnant ouvrage La Vie sur grand écran du coffret collector. Les entretiens de collaborateurs, les archives personnelles, les photographies de plateau inédites, dévoil...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi