Sur le même sujet

A lire aussi

Livre du même auteur

Maternité et féminisme. Entretien avec Amandine Dhée

Article publié dans le n°1209 (16 févr. 2019) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

L’écrivaine et comédienne Amandine Dhée tente de répondre à une question essentielle : le rôle de la femme dans notre société est-il encore défini par la seule maternité ? Dans le récit lyrique « La Femme brouillon », le personnage central est une femme qui raconte au jour le jour sa grossesse, la transformation de son corps, la maternité, l’amour pour l’enfant, l’amour de la vie. Dans cet entretien, l’écrivaine parle de ses débuts littéraires, de son combat, et définit sa « femme brouillon ».
Amandine Dhée
La Femme brouillon

Velimir Mladenović : Vos premiers textes n’existaient que sur la scène, prononcés par les acteurs, face au public. Comment voyez-vous ce double engagement : celui des paroles et celui des corps ?


Amandine Dhée : Mes premiers textes ont d’abord existé lors de scènes ouvertes. Ils n’étaient pas lus par des comédiens, mais par moi-même. C’était, à cette époque, la seule possibilité de les faire entendre : avec ma propre voix. Il y avait quelque chose de vio...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi