Manuscrits d’Aragon : le roman des naissances

GENESIS, N° 50/2020, « ARAGON »
Sous la direction de Luc Vigier
Sorbonne Université Presses, 2020, 207 p., 33 €

Il fallut un peu de temps pour convaincre Aragon, vers le milieu des années 1970, mais lorsque la décision fut prise, Aragon s’y engagea totalement. En 1976, il signa un texte court, léguant à la nation française, « quelle que soit la forme de son gouvernement », l’intégralité de ses archives et de celles d’Elsa Triolet, disparue en juin 1970. Le geste s’inscrivait dans le prolongement du don à la nation effectué par Victor Hugo, un peu moins d’un siècle plus tôt. En prononçant en 1977 un long discours pour déposer symboliquement au CNRS un premier carton de documents (le reste ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi