Sur le même sujet

Articles du même critique

Lin Shu, auteur du « Quichotte »

Article publié dans le n°1205 (01 déc. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Le nom de Lin Shu vous est sans doute totalement étranger. Pourtant, il devrait figurer depuis fort longtemps dans tous les manuels d’histoire de la littérature.

Originaire de la région de Fujian, dans le sud-est de la Chine, ce grand érudit autodidacte issu de la dynastie Qing, la dernière à avoir régné sur l’Empire chinois, était peintre, calligraphe, romancier, nouvelliste, poète, essayiste et traducteur. Il est en effet l’auteur, dès la fin du XIXe siècle, des premières traductions littéraires en Chine, dont les bibliothèques étaient pour ainsi dire dépourvues  la tradition chinoise étant constituée depuis des siècles de commentaires des textes chinois anciens et non d’importations. Lin Shu a ainsi largem...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi