Sur le même sujet

A lire aussi

Lettre à Philippe Sollers

Cher Philippe Sollers,           


Je viens de refermer votre livre, Agent secret, paru récemment au Mercure de France dans la collection de Colette Fellous, « Traits et portraits ». Je me dis que je devrais essayer d’écrire un « article », mais j’éprouve plus le besoin de vous écrire. Dans la bibliothèque des auteurs contemporains, vous occupez une place à part. Mauriac l’aurait perçu, ou Aragon que vous ne ménagez guère (la scène à La Bûcherie, le restaurant où vous avez rencontré Aragon et Elsa Triolet le jour de votre mariage avec Julia Kristeva le 2 août 1967, est ha...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi