Sur le même sujet

A lire aussi

Les secrets de famille des États nucléaires

Dans cet ouvrage d’envergure, Jean-Marc Royer inscrit le projet Manhattan, à l’origine de l’ère nucléaire, dans l’histoire longue du capitalisme. La réalisation de ce projet monstrueux constitue un « fait social total » qui a contribué à l’avènement d’une nouvelle ère historique.
Jean-Marc Royer
Le Monde comme projet Manhattan. Des laboratoires du nucléaire à la guerre généralisée au vivant

Après 1945, le complexe « scientifico-militaro-industriel qui a donné naissance au nucléaire a contaminé, puis colonisé les pouvoirs politiques », écrit Jean-Marc Royer, ce qui a représenté la naissance d’un autre monde qui est celui « d’une guerre générale, mais non déclarée, contre toutes les formes de vie animales ou végétales ». Ce phénomène historique sans précédent culmine avec Auschwitz et Hiroshima, qui en furent l’acmé, après une « guerre de trente ans », comme l’historien Eric Hobsbawm nomma la période débutée en 1914 avec la Première Guerre ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi