A lire aussi

Les saisons d'un séducteur

Article publié dans le n°1109 (16 juil. 2014) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

On ne saurait dire aujourd’hui que l’œuvre de Ramón Valle-Inclán (1866-1936) soit peu accessible au public français, lecteur ou spectateur : la liste proposée en annexe du présent volume énumère une douzaine de titres du grand Galicien traduits chez nous ; cela ne suffit pas cependant à embrasser une production multiforme – récits, poésie, théâtre, essais –, comme Gallimard y songea naguère pour un volume de la Pléiade où se seraient manifestées à la fois la richesse et la diversité de cet écrivain hors normes.
Ramon Del Valle-Inclan
Sonates. Mémoires du marquis de Bradomin et autres textes inédits

Ce qui nous est offert aujourd’hui est donc une sorte de retour à la source, à ces quatre récits des Sonates centrés sur les quatre saisons de l’année, qui lui valurent son premier succès majeur, entre 1902 et 1905. Une première traduction partielle en avait été donnée en français par Albert Glorget dès 1924, suivie du cycle complet en 1950 (1). Mais la langue évolue et cette nouvelle version offre à l’œuvre initiale de l’auteur une jeunesse pleine d’allant.


Nous retrouvons le fameux marquis de Bradomín, un don Juan venu du terroir galicien que les hasards de la vie et d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine