A lire aussi

Les pionniers de la survie

Depuis son premier film, Les chansons que mes frères m’ont apprises (2015), qui nous avait conduits dans une réserve d’Amérindiens, Chloé Zhao explore avec détermination l’espace américain ; elle se concentre de façon originale sur ce qui constitue l’histoire lointaine de ce vaste territoire et en sonde l’origine. 

CHLOÉ ZHAO

NOMADLAND

États-Unis, décembre 2020, 110 minutes

Actuellement en salles

Dans The Rider, elle trouve encore l’occasion d’explorer sa propre identité en dressant le portrait d’un ancien champion de rodéo, entre passion, rêve et réalité.


Nomadland, récompensé à la Mostra de Venise et à la 39e cérémonie des Oscars, poursuit son voyage poétique à travers une Amérique marginale. Il s’agit de celle des victimes de la crise de 2008 suite à la faillite de Lehman Brothers, qui a entraîné dans sa chute des centaines de milliers de victimes, et avec elle les petits propriétaires de logements achetés avec un emprunt subprime....

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine