Sur le même sujet

A lire aussi

Les livres qu'écrivirent Léo et Gertrude Stein

L’exposition du Grand Palais a tenu hors de son champ Gertrude Stein, écrivain. La présente étude en fait apparaître l’étendue et la diversité. Claude Grimal a publié en 1996 Le Sourire grammatical (Belin). Auparavant, aux Cahiers du Mnam, Dr Gertrude et Mrs Stein (1981).
Gertrude Stein
Le sourire grammatical
(Belin)

Gertrude Stein fut écrivain ; Léo Stein, son frère, ne cessa de se rêver ceci ou cela. Michael Stein, l’aîné, et sa femme Sarah, jouèrent le rôle de financiers de la famille, et s’y montrèrent très avisés, permettant à Léo, Gertrude et lui-même de constituer des collections de peinture moderne devenues célèbres. 


Léo et Gertrude avaient d’autres ambitions que de devenir simplement collectionneurs. Mais si Gertrude décida vite que son désir était d’écrire, Léo passa son existence à changer de passions : jeune homme, il s’était cru fait pour les sciences, il se sentit ens...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi