Sur le même sujet

Les dessous de Marie-Antoinette

Fuyumi Sōryō est une célèbre mangaka connue des adolescentes pour être l'auteure du shōjo intitulé Mars. Elle a élaboré depuis des seinen plus complexes, s'intéressant à la Renaissance italienne (Cesare) et désormais aux conditions dans lesquelles eut lieu le mariage entre le futur Louis XVI et Marie-Antoinette. L'auteur et son éditeur français, Glénat, ont bien voulu nous apporter des précisions sur les coulisses de ce manga.
Fuyumi Sōryō
Marie-Antoinette, La Jeunesse d'une reine

Les mangas sont relativement mal aimés de la presse littéraire française. Il y a quelques exceptions avec les seinen de Jirō Taniguchi, mais ces incursions restent timides. L'industrie du manga, au Japon, suit une démarche particulière, et il serait stérile de l'aborder à partir des représentations traditionnelles, forcément fausses car anachroniques. Cette industrie est d'une grande diversité, et les grandes catégories de classement dépendent du public visé : les seinen, destinés à un public plus mature, proposent au lecteur un scénario plus complexe que les shonen (destinés aux je...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi