Sur le même sujet

A lire aussi

Les débuts d'un écrivain

C’est la dernière page du récit. Andrzej Stasiuk et son ami Karol ont grimpé au sommet de la grue qui leur donne une vue sur Varsovie. On construit l’hôtel Marriott, la cité se transforme, et avec elle la société. Les deux comparses sentent que quelque chose s’achève, et Stasiuk pense qu’il ne pourra pas monter plus haut : « Et c’est à ce moment précis que je me suis dit qu’il était peut-être enfin temps pour moi de partir et de devenir écrivain. »
Andrzej Stasiuk
Pourquoi je suis devenu écrivain

C’est ainsi que se termine Pourquoi je suis devenu écrivain, ou plus exactement que naît l’œuvre de cet auteur polonais. Alors viendront Dukla et Contes de Galicie, Sur la route de Babadag et Fado, Taksim… Quelques bijoux, des textes qui donnent envie de déambuler dans des zones frontières, des bourgades des Carpates aussi improbables que le temps dans lequel elles semblent s’être arrêtées. Le charme Stasiuk est là, et en lisant ce récit on comprendra d’où il vient, comment il s’est construit.


Le récit revient sur les années d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi