A lire aussi

Articles du même critique

Les animaux et nous

Au moment où se tient à Paris l’exposition « Beauté Animale » paraît l’ouvrage de Vinciane Despret qui, avec humour et dans la forme d’un abécédaire, « espère qu’on sera surpris de ne pas y trouver ce qu’on y cherchait ». La philosophe pose la question de la nature animale et de son rapport à celle de l’humain qui la côtoie et l’étudie. Chris Herzfeld permet de prolonger cette approche par sa "Petite histoire des grands singes".
Vinciane Despret
Que diraient les animaux, si… on leur posait les bonnes questions (La Découverte)
Chris Herzfeld
Petite histoire des grands singes (Seuil)

Grâce à sa connaissance étendue des travaux scientifiques en laboratoire et de l’éthologie, et grâce à sa participation personnelle aux recherches sur le terrain, Vinciane Despret, philosophe et professeur à l’université de Liège, fournit un catalogue surprenant de conduites animales. Cependant, au-delà de l’anecdote, les comportements des oiseaux, campagnols, rats, chiens, chats, chevaux, chèvres, loups, lions, éléphants, cochons, poissons, singes et autres cratéropes écaillés... sont le support d’une profonde réflexion théorique et épistémologique.


Au fil des lettres de l’alpha...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi