Sur le même sujet

Les "Affaires juives" sous Vichy

Article publié dans le n°1047 (16 oct. 2011) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Laurent Joly radiographie dans ce livre les deux institutions publiques qui ont mis en œuvre la politique de chasse aux juifs organisée par le gouvernement de Vichy : la sous-direction des Affaires juives, dit service juif, de la Préfecture de police de Paris, installée à l’automne 1940, sous direction forte de plus de cent cinquante agents et employés et le commissariat aux Affaires juives créé en mars 1941 à Vichy. Leur activité est liée aux noms de Xavier Vallat et de Louis Darquier de Pellepoix.
Laurent Joly
L'antisémitisme de bureau. Enquête aux coeur de la préfecture de Police de Paris et du commissariat général aux Questions juives (1940-1944)

Il veut, affirme-t-il, comprendre comment ces deux institutions « vont parvenir à détendre l’intense système de contrainte auquel ils étaient soumis au départ par les mécanismes de l’occupation et de la politique de collaboration pour développer des logiques institutionnelles autonomes et vouées à se pérenniser ». À dire vrai l’autonomie ne se manifeste guère que dans les modalités de la mise en œuvre ; si les occupants peuvent imposer politiquement leurs exigences ils n’ont pas les forces nécessaires à leur traduction pratique. Vichy et la préfecture de police re...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi