A lire aussi

Lecture musicale d'Ingeborg Bachmann

Article publié dans le n°1152 (01 juin 2016) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Embrasser l’œuvre d’Ingeborg Bachmann dans une lecture d’une heure ou à peine plus est une gageure. De ce point de vue, la conception ou la partition musicale autant que poétique de Barbara Hutt est une réelle réussite (elle doit être reprise d’une manière ou d’une autre). Je n’ai pas vu l’autre spectacle que Barbara Hutt a créé au Festival d’Avignon en 2015 avec Mina Kaveni en adaptant le roman d’Ingeborg Bachmann, Malina (1971), et qu’il faudrait pouvoir associer avec la lecture de la Maison de la Poésie.

« Impromptu poétique »
D’après l’œuvre d’Ingeborg Bachmann
Maison de la Poésie, 16 avril 2016
Mina Kavani, récitante ; Stéphane Leach, piano, glassharmonica ; Pierre Ragu, clarinette, clarinette contrebasse ;
Geneviève Soubirou, lumière ; Barbara Hutt, conception
Musique de Hans Werner Henze, Stéphane Leach, Pierre Ragu, Luca Marengo
Production Cie Hamlet Fabrik

À partir de l’édition de Françoise Rétif, Toute personne qui tombe a des ailes (Poésie/Gallimard, 2015), les choix de Barbara Hutt se sont portés davantage sur l’œuvre de la maturité, le second recueil de poésie, Invocation de la Grande Ourse (1956), et des poèmes de 1962 à 1967, avec quelques extraits de Malina. Aucun des poèmes, par exemple, du premier recueil, Le Temps en sursis (1953), n’a été lu. Je m’en tiendrai donc à ces partis pris, qui nous invitent à plonger dès le départ, in medias res, sans sursis, dans le cœur même de l’œuvre, so...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi