Lecture de psychanalyste. Psychisme et bombardement sensoriel contemporain : la psychanalyse parmi les îlots de résistance

Article publié dans le n°1202 (16 oct. 2018) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Exercer ce métier – « impossible » selon Freud – de psychanalyste, c’est tendre son oreille et ses perceptions vers la présence de l’inconscient, vers les ressorts de la créativité, vers les modalités – étranges parfois – de la survie psychique. Supposons que cette orientation de l’attention infiltre tout le rapport au monde, aux autres, à l’art et à la littérature, au politique… Nos lecteurs discerneraient et partageraient peut-être, dans cette page à paraître un numéro sur deux, ce cheminement particulier.

« […] la société enjoint de se plier au bruit
afin d’être partie du tout plutôt que de se tenir à l’écoute de soi. »
Alain Corbin, Histoire du silence


Voici une expérience banale : combien il devient difficile de trouver une place de village sans cette sonorisation bruyante de l’espace qui redouble l’impression de solitude s’y déployant. Sans responsable repéré, il s’entend un besoin sans limites, comme si le péril abandonnique était redouté à l’extrême jusqu’à l’épuisement sensoriel.


Cette place e...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi