A lire aussi

Le traducteur et ses doubles

Article publié dans le n°1093 (16 nov. 2013) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Bernard Turle
Le traducteur-orchestre. Version bilingue. Diplomat, actor, tranlator, spy

Bernard Turle, qui est le traducteur de Peter Ackroyd, T.C. Boyle, André Brink, Mohamed Hanif, W. M. Spackman et d’innombrables écrivains contemporains de langue anglaise, a écrit un très joli petit livre sur son métier et sur lui-même. Vingt-six sections, commençant chacune par une lettre de l’alphabet (de A pour « alphabet », à Z comme « Zorro »), visitent sur le mode de la subjectivité éclairée tel ou tel aspect de son existence de traducteur. Très à propos, la plaquette fait figurer une version anglaise du texte par Daniel Gunn qui permet au lecteur de vérifier qu...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine