A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

Le numéro de Grand-père

Peut-être les lecteurs de La Quinzaine se souviennent-ils du récit percutant de ce jeune Juif guatémaltèque se rendant en Israël pour les épousailles de son frère et qui s'empresse de faire volte-face pour aller en Pologne, à Lodz, ville d'où sa famille est originaire et qu'elle a dû fuir jadis précipitamment (1). C'est à ce tournant imprévu mais inévitable que nous le retrouvons, par le biais de son grand-père cette fois, lequel intrigue le narrateur enfant par un énigmatique numéro « tatoué sur son avant-bras gauche ».
Eduardo Halfon
Le Boxeur polonais (Quai Voltaire)
Eduardo Halfon
Signor Hoffman (Quai Voltaire)

Son numéro de téléphone, prétendait alors le vieil homme ; il en confiera des années plus tard à son petit-fils la véritable origine, le véritable sens. C’est ce récit de l’aïeul, médiatisé par l’écriture et le temps qui passe, que nous écoutons ici. Récit qui a quelque chose de pathétique, car le grand-père explique comment, par un hasard qui aurait pu mal tourner, il a au contraire eu la vie sauve. Battu jusqu’à perdre connaissance par le chef d’une zone du camp de concentration, il se voit ensuite apprécié pour le soin qu’il apporte à bien tenir son lit, et le Lagerleiter

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine