A lire aussi

Livres des mêmes auteurs

Le meilleur ami de l'homme

« Le temps d'un chapitre et la mer est à ses pieds. Un peu plus tard l'homme a de l'eau sur les genoux, puis au niveau du ventre, enfin par-dessus la tête. Ce sont alors des centaines de poissons qui viennent lire par dessus-son épaule. »
Jean Cagnard
Grosses joies
(Gaïa)

Jean Cagnard est un drôle de personnage. Après avoir enchaîné les chantiers de maçonnerie, il est devenu homme de théâtre, auteur, animateur et metteur en scène, puis écrivain ; son inclassable roman, Le Voyageur liquide, a fait l’objet d’un article enthousiaste, ici même, il y a peu (1). Aujourd’hui, c’est un recueil de nouvelles qui attise notre curiosité et, à l’exemple des poissons plus haut évoqués, nous allons lire par-dessus son épaule. Mais sachez de suite que si cet article est titré « Le meilleur ami de l’homme », c’est parce qu’un chien – jamai...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine