Sur le même sujet

A lire aussi

Le livre qu’on ne voulait pas lire

Article publié dans le n°1180 (01 oct. 2017) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Blessé au Bataclan lors des attentats du 13 novembre 2015, l’écrivain Erwan Larher a composé autour de cet événement un livre touchant et singulier.
Erwan Larher
Le Livre que je ne voulais pas écrire
(Quidam)

Amateurs de témoignages bruts ou de récits tracés au cordeau, passez votre chemin. Si le livre d’Erwan Larher est brûlant, c’est d’abord de questions. Comment un romancier qui n’a jamais courtisé le réel pour ce qu’il est, ni fait de son vécu l’objet d’un livre, peut-il s’emparer d’une réalité aussi excédante que celle des attentats de novembre 2015 ? Que peut-il faire d’un épisode aussi violent de son existence récente ? Quel espace littéraire peut-il encore espérer se ménager au cœur d’un tel bourbier ? Quelle parole s’autoriser ou s’inventer lorsque l’expérience la plus intime entre d...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi