Sur le même sujet

A lire aussi

Articles du même critique

Le (la) ministre est enceinte

Écrivaine, autrice, ingénieure, plombière, agente… En voilà des mots qui ont fait couler de l’encre depuis trente ans qu’ils se trouvent au centre de débats passionnés en France.
Bernard Cerquiglini
Le (la) ministre est enceinte ou la grande querelle de la féminisation des noms
(Seuil)

Que de passes d’armes, parfois à l’Assemblée même, comme en 2014, autour de formules telles « madame le Président », « madame le Ministre » !… Et que d’acrobaties à la limite de l’absurde, comme ce plaisant « le ministre est enceinte » qui fait le titre du livre de Bernard Cerquiglini ! Le linguiste connaît le sujet de l’intérieur, puisqu’il est le coauteur d’un rapport sur la féminisation des noms de métiers commandé par le gouvernement socialiste en 1999 et remis au Premier ministre d’alors, Lionel Jospin, et qu’il occupa nombre de positions officielles autour de la langue française, t...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi