Sur le même sujet

A lire aussi

Le jeu des mille Quinzaine

Article publié dans le n°1000 (01 oct. 2009) de la Nouvelle Quinzaine Littéraire

Au beau milieu du mois de mars 1966, alors que mes amis et moi nous agitions au sein du groupe surréaliste – André Breton était encore des nôtres, même si sa santé commençait à décliner –, une nouvelle gazette fit son apparition, entre nos mains et sous nos yeux, qui attira notre attention par ses ambitions, comme par son créateur : Maurice Nadeau. Elle s’appelait déjà La Quinzaine littéraire, et venait compléter la revue mensuelle Les Lettres Nouvelles, essentielle publication, dirigée aussi par Nadeau depuis une dizaine d’années.


Comment, en effet, parler...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi