Sur le même sujet

Le droit du plus fort

Les travaux de l’historien britannique Edward Palmer Thompson (1924-1993) ont été traduits tardivement en France : le célèbre ouvrage La Formation de la classe ouvrière anglaise (1963) a paru en français vingt-cinq ans après sa première publication. Avec cette traduction abrégée du livre « Whigs and Hunters » (« les whigs et les chasseurs »), sorti à Londres en 1975, c’est la diversité et la cohérence d’une œuvre majeure d’histoire sociale autant que sa résonance actuelle qui se manifestent avec force.
Edward Thompson
La guerre des forêts. Luttes sociales dans l'Angleterre du XVIIIe siècle

Le point de départ de ce livre est l’adoption en 1723 par le Parlement anglais du Black Act, sous l’impulsion du gouvernement « whig » de Robert Walpole. Cette loi rend le délit de braconnage passible de la peine de mort, mais aussi le fait de pénétrer armé, le visage noirci, dans un parc ou un domaine aristocratique, dans une forêt royale comme celle de Windsor. Cet arsenal répressif crée d’autres délits comme le vol de bois, la destruction de clôtures ou de viviers à poissons ; il prévoit une cinquantaine de crimes faisant encourir à leurs auteurs la peine de mo...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi