Sur le même sujet

A lire aussi

Le conflit du philosophe et du poète

Pour Alain Badiou, la poésie a toujours été un lieu de pensée, une procédure de vérité ; mais, à la différence de la philosophie, qui a le désir de penser la pensée, la poésie est une pensée en acte, qui rend compte dans le langage de la singularité de la présence du sensible. Que pense le poème ? réunit des écrits et des conférences dans lesquels Badiou réfléchit sur les liens qu’ont tissés, des siècles durant, philosophie et poésie.
Alain Badiou
Que pense le poème ?
(Nous)

L’auteur tente de lever les contradictions dans l’entretien avec Charles Ramond qui clôt l’ouvrage, en déclarant que sa définition intransitive de la poésie ne concerne que « l’âge des poètes » et que la poésie consiste, traditionnellement, à « tendre le langage vers la restitution de la singularité ». En dix chapitres, auxquels correspondent autant de textes antérieurs, Badiou reprend cette querelle qui semble être l’essence même du rapport entre philosophie et poésie. Il explore aussi la relation étroite qui existe entre poésie et politique. Le poème est une pens...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi