A lire aussi

Le chaos climatique ambiant

Parmi les multiples ouvrages dont la publication précède la tenue à Paris en décembre de cette année de la 21e conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP21), ce livre est remarquable à plus d'un titre : écrit à plusieurs mains et s'achevant sur un appel à la société civile, il offre une description très précise du chaos climatique auquel est confrontée l'humanité, une analyse sans concession du bal des faux-semblants et des pseudo-solutions auquel se livrent périodiquement les conférences internationales sur le climat ; il propose enfin quelques pistes sérieuses pour une alternative dont l'urgence ne fait plus de doute. Retenons cette seule phrase de l'introduction : "Malgré des négociations internationales dont la durée cumulée dépasse une année entière depuis le sommet de Rio de 1992, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de plus de 60% sur la période qui court jusqu'à aujourd'hui."

NAOMI KLEIN, VANDANA SHIVA,
JEAN JOUZEL, SUSAN GEORGE,
DESMOND TUTU, BILL MCKIBBEN,
GENEVIÈVE AZAM, PABLO SOLÓN…
CRIME CLIMATIQUE STOP !
L’appel de la société civile Seuil, coll. « Anthropocène », 316 p., 15 €

Selon Naomi Klein, le changement climatique, que nous avons la plus grande difficulté à comprendre car notre culture est celle du présent perpétuel, est une affaire universelle appelant une réponse collective sans précédent historique. Au coeur de ce processus se loge ce phénomène essentiel : ce qu’ont fait les générations qui nous précèdent aura des conséquences inévitables, non seulement pour le présent, mais pour de nombreuses générations à venir. Or, le langage nécessaire pour envisager de telles échelles de temps nous fait défaut, il est absent de notre propre culture, qui est ...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi