Sur le même sujet

Livres des mêmes auteurs

« La recherche d’une parole complète ». Entretien avec Didier Laroque

Après avoir publié en 2014 La Mort de Laclos, en 2018 Le Dieu Kairos, Didier Laroque vient de faire paraître L’Œuvre de Napoléon. Il s’explique ici sur les rapports entre ses travaux philosophiques, sa recherche esthétique et son entreprise romanesque.
Didier Laroque
L’Œuvre de Napoléon
(Rocher)

Alain Mascarou : En 2014, avec La Mort de Laclos, vous faites dans la fiction une entrée remarquée. Pourriez-vous expliquer ce qui vous a amené à écrire ce roman ?


Didier Laroque : La même année, j’ai publié un Essai sur la grandeur, texte plus ancien qui s’achevait sur le projet d’une éthique ; et, songeant à le réaliser, il m’a soudain semblé que le meilleur moyen était le roman, parce qu’il figure uniment la pensée et la sensa...

La lecture des articles est réservée à la souscription d‘un abonnement spécifique
La lecture de cet article est soumise à la souscription d'un abonnement. Si vous possédez un abonnement, merci de vous connecter ci-dessous. Si vous souhaitez vous abonner, nous vous remercions d'utiliser un ordinateur plutôt qu'un téléphone ou une tablette

Vous êtes abonné(e)

Identifiez vous

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez vous

Choisissez votre formule d'abonnement et accédez à La Quinzaine

Vous aimerez aussi